Rapport d'activités 2013-2014


Réalisations 2013-2014

1. Collège des Doctorants :

  • 4 doctorants ont présenté leur thèse cette année universitaire et ont recu la mention très honorable et les félicitations du jury dans le cadre de l’Université Paris Diderot.
  • Des rencontres mensuelles a Jerusalem sur les thèmes « le sujet et l’institution » et sur la mediation psychosociale  à Jérusalem sont organisées sous la conduite d’Henri Cohen Solal.

Ils désirent aussi offrir leurs services aux associations concernées par les programmes de formation en médiation sociale, interculturelle, de psychothérapie et de pédagogie institutionnelle.
Le collège des doctorants est piloté les personnes ayant déjà soutenu avec succes leur doctorat

2. Master de Recherche

Le Master de recherche à Jérusalem est constitué d’un diplôme délocalisé de l’Université Paris Diderot hébergé au CRFJ sur le thème « Psychanalyse et Médecine». Il a accueilli 8 participants, 3 palestiniens et 5 israéliens, sous la conduite de Haguit Greilsammer.

Pendant l année 2013-2014, un programme de master de recherche s est tenu  à Jérusalem constitué d un diplôme délocalisé de l université Paris Diderot. Un des buts est de permettre a des étudiants israéliens , palestiniens et français de travailler sur des sujets communs et qui sont dans la lignée de notre approche qui est la rencontre de l’autre. A la lumiere de cettte experience et de certaines difficultés rencontrées, nous envisageons une réorganisation en prenant compte des besoins des étudiants palestiniens.

3. Séminaires et colloques

  • Dans le cadre des missions du CPRMS, des intervention ont pu être organisées avec la participation de François Villa, Christian Hoffmann et Régine Weintrater dans les locaux du CFRJ/CNRS. Elles réunissaient l’ensemble des étudiants du collège des doctorants et du Master.
  • Prof. Jean Jacques Rassial a mené une série de conférences et de rencontres » sur l’adolescence et le genre » du 26 décembre au 10 janvier 2014. Ces séminaires se sont tenus  en collaboration avec des partenaires universitaires israéliens et palestiniens et les associations pour adolescents en difficulté à Jérusalem Beit Ham/Beit Esther, les adultes autistes, Eden Yaacov, avec la participation des municipalités d’Abu Gosh et Jérusalem.
  • Participation du collège des doctorants au colloque sur « Psychanalyse et littérature : nouvelles rencontres » qui s’est tenu à l’Université de Bar Ilan du 30 Avril au 2 mai 2014 en collaboration avec l’Université Paris Diderot et le CFRJ sous la conduite de Haguit Greilsammer et de Liran Rezinsky.

 

Perspectives de developpement 2014-2015

1. Programmes de Recherches

  • 3 autres doctorants devraient soutenir leur doctorat
  • Une dizaine de doctorants  désirent s’inscrire aux programmes du Collège doctoral pour l’année à venir.
  • Création d’un programme de bourses d’études pour le Master de psychologie clinique à l’Université d’Aix-Marseille en particulier destinés aux étudiants palestiniens de l’Université d’El Quds. Mise sur pied d’un cours de langue professionnelle  pour faciliter leurs études en français à l’Université en collaboration avec Eyad Halaq.
  • Projet de mise sur pied d’un programme de recherche-action sur la psychothérapie institutionnelle, la médiation sociale et interculturelle dans le laboratoire du département de psychologie clinique de l’Université d’Aix-Marseille prévu pour janvier 2015 avec l’Université El Quds, l’Université de Haïfa, le CNRS,/CRFJ, le centre de formation d’éducateurs Beit Ham/Beit Esther et Eden Yaacov.
  • Mise sur pied d’un colloque sur le thème de « Jérusalem est-elle une ville de médiation ? » courant 2015 en collaboration avec les municipalités de Jérusalem et d’Abu Gosh, le collège des doctorants, les associations françaises GEMME et l’IFOMENE (ICP), les universités de Paris et de Marseille, sous la conduite d’Henri Cohen Solal, de Dominique Rividi et Emilie Levy . Plus d’information, ici

 

2. Incubateur de projets sociaux dans l’esprit des « maisons chaleureuses »

L’incubateur est constitué de deux branches:

Incubateur-pepiniere qui est une structure d’accompagnement de nouveaux projets sociaux et éducatifs répondant aux objectifs de Beit Esther et du College Doctoral Paris-Jerusalem.

Il apporte un appui au nouveau projet pour une période de 3 à 5 ans.

Incubateur-renforcement qui accompagne des projets deja existants qui ont besoin d’un renforcement.

Ces deux branches soutiennent les projets en:

  • Les dotant d’experts en médiation psycho sociale et interculturelle
  • Les soutenant professionnellement par le developpement de modules de formation (médiation, traitement du lien social, analyse des pratiques, approche analytique de l’adolescent, psychothérapie institutionnelle)
  • Les soutenant logistiquement (secrétariat, comptabilité, avocat, communication)
  • Les aidant à lever des fonds

 

De Septembre 2014 à Aout 2015 est planifiée l’intégration progressive d’une dizaine de projets dans l’esprit des  » maisons chaleureuses » dans l’incubateur.

Cet incubateur fonctionne en partenariat avec les municipalités de Jérusalem et de sa région (d’Abu Gosh, de Mevasseret Tsion) et le soutien financier et professionnel avec la Fondation de France et L’association pour le Développement de la Médiation Interculturel et Social (ADMIS).

3. Des projets de formation avec les universités de l’Océan Indien : Les Universités Mauritus et de Tananarive.

Suite à des rencontres et séjours dans l’Océan Indien , les ministères et institutions se sont intéressés au modèle des  maisons chaleureuses et elaborent, sous la conduite de Henri Cohen Solal, des programmes de formation.

Nous poursuivons les négociations dans ce sens. Bénédicte D’eau , psychologue clinicienne, responsable du lieu d’accueil des adolescents à Saint Denis en banlieue parisienne gère le développement des projets dans cette région avec le concours de l’association française Santé Mentale et Culture.