Beit Esther – Jérusalem

Programme de formation de réinsertion sociale et professionnelle

 Programme de formation et de reinsertion professionnelle et sociale pour des adultes à risque à Tel Aviv Hatikva (30 participants)

Description du projet

Beit Esther mène depuis 2009, avec le soutien de l’OPEJ, à Tel Aviv un programme unique de formation d’animateurs sociaux au quartier Hatiqva de Tel Aviv, Makhon HaMerkaz (L’Institut du Centre) et qui intègre parmi ses étudiants des anciens prisonniers, des anciens toxicomanes et militants de quartiers défavorisés. Les participants, âgés entre 23 et 50 ans, viennent de tout le pays.

Ce programme est en partenariat avec La Régie Nationale pour la Réinsertion de Prisonniers, l’Autorité Nationale de la Lutte contre la Drogue et l’Association Olot al Hagal, centre spécialisé d’hébergement et de réhabilitation des anciennes prisonnières et femmes toxicomanes.

Le programme de formation sert souvent de tremplin pour compléter un parcours scolaire ou continuer des études universitaires.

Venant eux-mêmes de situations personnelles très difficiles et de rupture sociale, ces nouveaux animateurs formés possèdent une grande légitimité et capacité à accompagner des populations en situation à risque à changer de parcours de vie. Leur réhabilitation personnelle et sociale se passe aussi par un engagement communautaire.

 

Programme de la formation

Une formation de 240 heures (120 heures annuelles sur deux ans) est dispensée par une petite équipe (2-3) dévoué de formateurs avec une expérience de terrain varié et importante.

Elle se déroule une fois par semaine et elle inclut des modules d’introduction à  la psychologie, à  l’éducation, aux sciences sociales et au travail social. Deux modules complémentaires portent sur la médiation et la psychothérapie institutionnelle.

Les méthodes d’enseignement privilégient le travail en petits groupes et suivent une approche participative et dynamique : la formation incorpore l’expérience de terrain de ceux qui travaillent déjà et intègrent et valorisent les expériences personnelles des étudiants. Une autre composante très importante est la cohésion entre les participants et les bienfaits du groupe, qui en une période de deux ans, créent un véritable espace de rencontres, de réflexion et de soutien entre les participants.

 

Impact social

Au delà de la formation en soi, ce programme offre avant tout un espace où les étudiants se sentent les bienvenus, soutenus et appréciés. Pour la plupart d’entre eux, la participation à ce programme les réconcilie avec le monde scolaire qu’ils ont souvent quitte jeunes et en échec. Ils reprennent confiance en eux et en leurs capacités et en la société.

Puis ensuite, fort de leurs nouvelles connaissances et compétences acquises, nombre d’entre eux trouvent un poste d’animateurs. Ceci est facilité par un soutien individuel offert par l’équipe dans leur recherche de travail. Afin d’assurer le succès de leur réintégration professionnelle, le programme inclut un  groupe de soutien et d’analyse de pratiques pour ceux qui travaillent.

La participation au programme transforme profondément les étudiants qui après avoir été exclus de la société, la réintègrent dans un rôle positif, porteur d’une forte contribution sociale.

Remises des certificats: un moment émouvant et plein d’espoir

  • Décembre 2016

14 participants (6 femmes et 8 hommes) ont validé leur certificat de formation d’animateur social après deux ans de cours.

Témoignage :

« C’était très difficile de commencer le programme d’étude et pas évident de le terminer. Mais j’ai réussi grâce à l’accompagnement et le soutien attentifs mais discret de l’équipe qui m’a toujours encouragé. » L.

 

  • Le 2 février 2015, 9 participants du projet ( 6 femmes et 3 hommes ) ont reçu avec fierté le certificat de fin de cours.

Une des participants va continuer un parcours académique.