Beit Esther – Jérusalem

Programmes de médiation interculturelle

Beit Esther soutient de très nombreux projets des municipalités  de Jérusalem et d’Abu Gosh autour de l’art, du sport et de la danse, notamment par ses programmes de formation.

Plus de 200 jeunes participent à différents projets.

Le Centre de Médiation Interculturelle d’Abu Gosh et de ses environs.

Depuis Mai 2015, Beit Esther avec la mairie d’Abu Gosh et le centre communautaire, a ouvert le Centre de Médiation Interculturelle qui développe, soutient des projets utilisant le sport, la musique, l’art et autres activités dans le but de favoriser des rencontres et la connaissance de l’autre entre les populations juives et arabes de la région.

–>>Plus d’information

Témoignages de la diversités des activités en photo

  • Des équipe de football multiculturelles (juifs, arabes, orthodoxes, ethiopiens,etc…)
  • Groupe de percussion »Darboukot » judéo arabe en collaboration avec le département de l’action sociale de la Municipalités de Jérusalem du centre communautaire d’Abu Gosh et du village d’enfants Kiriat Yearim
  • Troupe de danse Jérusalem Plurielle en collaboration avec la mairie de Jerusalem  (20 danseurs)
  • Ateliers de créativité, photos et arts plastiques  Zellige, Troupe de danse Zellige

 

Séminaire de médiation interculturelle en juin2017

Beit Esther a organisé en coopération avec l’UEJF, SOS Racisme et l’association »Les Jalons de la Paix » d’Aubervilliers un séminaire de formation à la médiation interculturelle.

Pendant une semaine, les participants (militants associatifs, éducateurs de terrain, professeurs dans des écoles)… ont suivi un ensemble de conférences, d’ateliers et de visites pour découvrir ou renforcer leurs connaissances en médiation et se doter de nouveaux outils pour leur travail avec les jeunes.

Témoignage sur le site du parisien

Les objectifs du séminaire étaient de:

  • doter les participants de connaissances et d’outils pour combattre les préjugés
  • les exposer à une réalité de la société israélienne plus complexe que celle montrées dans les média
  • Créer des coopérations et des échanges entre les différents participants et associations